Trace: » Présentation du plugin data_injection

Présentation du plugin data_injection

Cette extension fonctionne à partir de la version 0.70 de GLPI. Elle a pour but de permettre l'importation de données depuis des fichiers CSV.

Elle pourra servir, par exemple, à :

  • importer des machines à la livraison (bon de livraison électronique en CSV)
  • importer des données complémentaires
  • importer des matériels non gérés par OCS
  • migrer depuis un autre outil de gestion de parc

Installation

  1. Copiez les fichiers dans le répertoire plugins de GLPI.
  2. Connectez vous dans GLPI
  3. Dans le menu Configuration » Plugins cliquez sur Injection de fichiers
  4. Cliquez sur Installer le plugin

Gestion des droits

Accès : Configuration / Plugins / Injection de fichier / Gestion des droits

Pour chaque profil utilisateur, vous pouvez accorder 2 droits :

  • Créer un modèle : c'est le mode auteur, qui permet de définir le comportement de l'extension lors de l'injection d'un fichier de données.
  • Utiliser un modèle : c'est le mode utilisateur qui permet d'injecter un fichier de données.

Utilisation

Accès : Plugins / Injection de fichier

L'extension se présente sous forme d'assistant, chaque opération est découpée en étape et il est possible de revenir à l'étape précédente pour corriger un choix.

Etape 1 : Gestion ou utilisation d'un modèle

La première étape vous permet de choisir l'opération à réaliser, en fonction de vos droits.

  • Créer un nouveau modèle
  • Modifier un modèle existant
  • Supprimer un modèle existant
  • Utiliser un modèle existant

Création de modèles

Etape 2 : Informations sur le type fichier

Cette étape vous permet de définir les principales options de l'extension :

  • Portée du modèle :
    • privé : seulement accessible par le créateur, quelque soit l'entité
    • public : le modèle peut-être visible dans l'entité de création seulement (sous entité à non) ou dans l'entité et toutes les sous-entités (sous entités à oui)
  • Type de données à insérer : il s'agit du type de données présentes dans le fichier à importer. Un fichier est uniquement constitué de données de même nature.
  • Type de fichier : actuellement, seul le format CSV est supporté
  • Création des lignes : indique à l'extension de créer les objets si la ligne ne correspond pas à un élément existant dans la base
  • Mise à jour des lignes : indique à l'extension de modifier les objets existants à partir des données du fichier
  • Présence d'un en-tête : indique si la première ligne du fichier CSV est une ligne d'en-tête permettant de connaître le contenu des colonnes
  • Délimiteur du fichier : séparateur de champ (par défaut un point-virgule)
  • Ajouter des intitulés : indique à l'extension si les intitulés présents dans le fichier (lieu, type de matériel, modèles, …) doivent être créés. La création sera aussi limitée par les droits de l'utilisateur du modèle.
  • Mise à jour des champs existants : indique à l'extension si les données du fichier peuvent remplacer des champs déjà renseignés.
  • Essayer de réaliser les connexions réseau : indique si l'extension doit connecter les équipements au matériel réseau lors de la présence des informations nécessaires (lieu, prise réseau)
  • Format des dates : indique quel format de date est contenu dans le fichier CSV. Si le format est incorrect, la date ne pourra être importée
  • Format des nombres : indique le format utilisé pour les nombres dans le fichier CSV. Si le format est incorrect, ceux-ci ne pourront être importés
  • Critère d'unicity d'un port : indique quel(s) attribut(s) présent(s) dans le fichier CSV permettent d'identifier un port réseau à mettre à jour

Etape 3 : Sélection du fichier à uploader

  • Choix du fichier : choisissez un fichier, présent sur votre ordinateur ayant exactement la même structure que les données déjà importées (ex lieu dont les différents niveau sont séparés par le signe >).
  • Encodage du fichier : ISO8859-1 pour les fichiers du monde Windows, UTF-8 pour les fichiers créés sous Linux. Détection automatique permet de déterminer l'encodage mais ralenti le traitement du fichier.

Etape 4 : Définir la concordance entre les champs du fichier et ceux de la base

Cette étape est essentielle. Elle permet de définir, pour chaque colonne du fichier, quel sera le champ correspondant dans la base de données.

Les colonnes sont identifiées par le contenu de la ligne d'en-tête (présence définie à l'étape 2) ou par leur position (à partir de 0). Une erreur de séparateur (défini à l'étape 2) provoquera un mauvais découpage.

Le bouton Voir le fichier permet d'avoir un aperçu des premières lignes du fichier et de vérifier leur contenu et l'interprétation faite par l'extension.

Pour chaque colonne, vous pouvez choisir

  • Ne pas récupérer les données de cette colonne
  • Choisir une table : le type de données défini à l'étape 2 ou les informations financières
  • Choisir un champ : qui sera alimenté par l'importation
  • Cocher Champ de liaison : pour indiquer que cette colonne sera utilisée pour vérifier l'existence des données dans la base et choisir entre la création d'un nouvel objet ou la mise à jour. Les champs candidats sont, par exemple, le Numéro de série, le Nom ou le Numéro d'inventaire. Il est obligatoire de définir au moins 1 champ de liaison. Si un champ est coché, il devra obligatoirement être renseigné dans votre fichier csv servant à l'importation.

A noter : il est possible de définir “Commentaires” ou “Notes” comme destination pour plusieurs colonnes du fichier. Chaque colonne sera ajoutée dans le champ sur une ligne différente.

Cette étape est particulièrement importante et un mauvais choix pourra endommager les données de l'inventaire. Il est donc conseillé de tester l'importation sur une base de tests ou de réaliser une sauvegarde préalable et de réserver cette fonction à des utilisateurs bien formés.

Etape 5 : Informations complémentaires

Cette étape permet de définir des champs qui pourront/devront être alimentés par l'utilisateur lors de l'injection d'un fichier.

Pour chaque champ, la même valeur sera utilisée pour chaque ligne du fichier et sera prioritaire sur le contenu du fichier.

  • Table : le type de données défini à l'étape 2 ou les informations financières
  • Champ : qui sera alimenté par l'importation
  • Information obligatoire : si la saisie par l'utilisateur du modèle est obligatoire ou optionnelle.

Exemple d'utilisation :

  • Date de d'achat lors de l'importation d'un bon de livraison
  • Commentaires pour définir un critère que pourra être utilisé dans le moteur de recherche (ex : IMPORT LE 31/10)
  • Lieu : de stockage
  • etc

Etape 6 : Enregistrement du modèle

Confirmation de l'enregistrement. Il est encore possible de revenir aux étapes précédentes pour vérifier et corriger certaines options.

  • Entrez le nom du modèle : qui sera affiché dans le menu de l'étape 1.
  • Ajoutez un commentaire : qui sera affiché lors de sélection du modèle à l'étape 1.

Après enregistrement, l'extension vous propose : Voulez-vous utiliser le modèle maintenant ? Ce choix vous permet de gagner du temps en sautant directement à l'étape 3 de l'utilisation puisque le fichier est déjà téléchargé sur le serveur.

ATTENTION : si vous travaillez en sous-entité, il faut sélectionner l'entité désirée avant de faire l'importation.

REMARQUE : Certains champs de votre fichier CSV devront être remplis en booléen. C'est le cas par exemple des champs à double choix, notamment : “Ports” (série/palallèle/USB) pour les imprimantes. Donc au lieu de renseigner Oui | Non dans votre CSV, mettez 1 | 0 selon le cas. Autrement, vous verrez une erreur dans le rapport indiquant un mauvais type de données rentrées.

Utilisation d'un modèle

Etape 1 : Choix du modèle

4 choix sont disponibles :

  1. Créer un nouveau modèle
  2. Modification d'un modèle existant
  3. Supprimer un modèle existant
  4. Utiliser un modèle existant

Etape 2 : Utilisation d'un modèle existant

Sélectionnez le modèle dans la liste des modèles prêts à l'emploi. Cliquez ensuite sur 'Suivant'.

Renseignez ensuite le chemin d'accès au fichier CSV à injecter. Précisez, si vous le connaissez, l'encodage du fichier. Dans le cas contraire, laisser sur Détection automatique.

Etape 3 : Confirmation avant import

Ici, confirmez si oui ou non vous souhaitez importer les données du fichier sélectionné précédemment dans GLPI.

Etape 4 : Importation du fichier

Une fois la barre de progression remplie, cliquez sur suivant.

Etape 5 : Résultat de l'importation

Depuis cette dernière étape vous pouvez :

  • Voir un rapport de l'importation et notamment situer les erreurs.
  • Exporter ce rapport au format PDF.
  • Générer le fichier importé (à préciser)